La Sainte Eucharistie




La Sainte Eucharistie


LE BUT DE L'EUCHARISTIE.

On appelle souvent la Sainte Eucharistie ou la Messe: la dernière Cène. Elle est bien cela, mais aussi, avec le temps, elle est devenue beaucoup plus. Par l'inspiration et sous la direction du Christ, la dernière Cène s'est étendue de ses simples débuts en un outil au service du cercle sans cesse grandissant de l'humanité.

La Messe a toujours été l'acte central du culte Catholique. Ayant été instituée pour aider tous ceux qui y prennent part, elle a aussi pour but de servir le monde environnant, et la congrégation qui, en collaboration avec les Hiérarchies Angéliques, participe à cette œuvre intelligente et énergique.

Selon notre point de vue, la célébration de la Messe a un but triple. Elle est d'abord une offrande d'adoration - c'est-à-dire de louange et d'honneur - au Seigneur Tout-Puissant. Ensuite, elle est destinée à aider l'assistance. Et enfin, - et ceci est l'aspect le plus important - elle a pour but d'aider le monde tout entier, utilisant la congrégation comme un instrument de distribution d'un important courant d'énergie spirituelle. On peut certainement dire que Dieu n'a aucun besoin de nos louanges et qu'Il n'apprécierait aucunement une telle adulation de la part de ceux qui en savent plus.

D'autre part, nous sentons et nous savons qu'il est bon pour nous d'élever nos cœurs en louange, en adoration et de nous unir à la volonté divine d'une manière plus complète. Cependant, nous pouvons aller plus loin et dire avec une complète révérence, que Dieu fait usage de notre coopération, et que Son Plan tient compte d'une participation intelligente et efficace dans la mesure où les êtres humains grandissent vers la maturité spirituelle. L'Eglise Catholique Libérale tente d'entrainer ses membres à devenir des travailleurs efficaces et forts à Son service.

Elle essaie de leur faire prendre conscience de la lumière divine qui brille en eux - la lumière qui brille dans tout homme venant dans ce monde, mais qui est trop souvent cachée ou voilée par l'ignorance et les mauvaises actions - puis, ensuite, de voir cette lumière dans le cœur des autres et de les aider à découvrir cette divine splendeur. 
LA CELEBRATION COLLECTIVE.

La participation à la Sainte Eucharistie est sensée être une célébration collective, donc avoir l'entière participation de la congrégation. La Prêtrise des laïcs n'est pas une phrase vide de sens; il convient de lui donner le sens véritable qu'elle contient. Par l'usage d'une liturgie dans la langue du pays et comprise par la congrégation, il n'y a aucune raison pour que les laïcs ne prennent pas une part active dans la plupart des rites et ne suivent pas, pas-à-pas, ce qui se passe à l'autel. 

LA PREPARATION.

La liturgie de la Sainte Eucharistie commence par l'Asperges ou l'aspersion d'eau bénite, avec l'intention de préparer le local, de purifier et de fortifier les pensées et les émotions des assistants et d'invoquer la présence d'un Ange, pour assister à la célébration. L'encens est utilisé pour compléter le travail de purification.

La préparation suit, consistant d'un acte de louange au Dieu Tout-puissant, qui a pour but d'accorder les fidèles aux énergies élevées et saintes. Ce résultat est fortement accru par le Confiteor et par l'Absolution. Les Collectes, l'Epître, l'Evangile et l'Acte de foi préparent spécialement les pensées de la congrégation, tandis que les parties précédentes de l'office ont préparé leurs émotions.

 L'OFFRANDE.

L'Offertoire introduit une autre phase de la Liturgie. Le pain et le vin sont offerts au service de Dieu, comme les prémisses de la terre et les témoins de nos offrandes terrestres. Un peu plus tard, pendant la prière 'Nous Vous offrons, o Seigneur', ces éléments seront offerts comme les symboles du sacrifice que nous faisons de nous-mêmes au service de Dieu. Ensuite, pendant la prière de la consécration, ces symboles deviendront les canaux de la bénédiction du Christ et, à un stade ultérieur, Son très saint Corps et Son très saint Sang, que nous utiliserons pour nous unir à Sa Volonté. Suivent alors le splendide appel de la congrégation à l'élévation des cœurs, le Sursum Corda et la Préface, en compagnie des neuf chœurs des Anges, nous rendons grâces au Dieu Tout-Puissant par le Sanctus.

LA REPONSE DIVINE.

Nous sommes arrivés au Canon, comme cette partie de la Messe était appelée anciennement: nous sommes dans la partie la plus importante du Service. Au début de la prière de la Consécration, le célébrant procède à « l'eacute » ; numération des intentions spéciales pour lesquelles le sacrifice est offert. Viennent les paroles de consécration, l'acte solennel par lequel le pain et le vin sont transformés, de leur substance naturelle, au Corps et au Sang du Christ. Si nous réalisons que nos propres corps sont les véhicules ou l'expression de notre conscience, de l'esprit incarné en nous, nous serons grandement aidés dans la compréhension de ce grand mystère. Ainsi, le pain et le vin qui nourrissent nos corps, deviennent ainsi l'expression particulière de la manifestation du Christ, le canal de Sa bénédiction pour la nourriture de nos âmes.

LA COMMUNION.

Tous ceux qui sont présents doivent être inévitablement élevés par la radiation de Sa sainte puissance, et ceux qui reçoivent la Sainte Communion sont amenés, par ce privilège béni, en une union plus intime et plus forte avec notre Seigneur et Maître. Chaque communiant, recevant précieusement, en lui-même, pour un moment, la présence réelle de la Vie du Christ, pourrait et devrait devenir un soleil radieux rayonnant Sa bénédiction sur tout ce qu'il rencontre dans le monde. Nous considérons, avec justice, ce service comme étant l'acte suprême du culte Chrétien et remercions Celui qui nous l'accorda.

TRANSFORMER LE MONDE.

Tout l'amour et toute la dévotion qui ont été déversés pendant le service et l'abondance infinie de la puissance spirituelle qui y a répondu, sont réunies par l'Ange directeur, et répandus sur le monde entier en même temps que la bénédiction donnée par le célébrant. Chaque célébration de la Sainte Eucharistie fait passer dans le monde une vague de paix et de force, dont l'effet ne peut être surestimé; et ceci, qui est vraiment le premier but du service, est accompli à chaque célébration, que le Prêtre soit seul dans son modeste oratoire ou conduisant une congrégation importante dans une cathédrale magnifique.

La célébration de la Messe nous offre donc une opportunité inégalable de devenir les ouvriers de Dieu, Lui rendant un culte véritable et utile, en agissant comme les canaux de Sa puissance admirable.






Message de Pâques 2017.

En ce jour de Pâques, nous sommes invités à revenir au cœur de la foi, à son fondement qui est la résurrection du Seigneur. La fo...